Huile de colza

Le colza est une plante annuelle de la famille des Brassicacées (qu’on Description de cette image, également commentée ci-aprèsappelait autrefois crucifères) comme le chou, le navet, la moutarde… Le nom colza est d’ailleurs un dérivé de koolzaad en néerlandais qui signifie « graine de chou ».

Cette plante est très commune dans nos régions en agriculture conventionnelle, mais sa culture en bio est très technique de par la longueur de son cycle annuelle. Semée en août, on la récolte en juillet. Son caractère nitrophile nous oblige à la placer de manière privilégié dans notre rotation avec une forte pression des adventis (mauvaises herbes) ainsi que de nombreux insectes ravageurs tout au long de sa culture.

Les petites graines sombres que le colza renferme sont particulièrement généreuses puisqu’elles contiennent environ 40 % d’huile. Leur pressage donne une huile d’un jaune soutenu, légèrement ambré.

Le goût de l’huile de colza est prononcé et peut perturber les habitués aux huiles à la saveur neutre. L’arôme et la saveur sont riche en notes florales et végétales que nous tenons à conserver avec notre technique d’extraction à froid.

Composition moyenne de l’huile de colza

L’huile de colza est particulièrement intéressante du fait de sa teneur en acides gras essentiels comme l’acide linolénique, un oméga-3.

L’huile de colza est également très riche en vitamine E, antioxydant par excellence et qui agit favorablement sur l’activité neuromusculaire.

Ainsi, l’huile de colza, très équilibrée, est composée de :

  • Acides gras mono-insaturés : 63,5 %
  • Acides gras saturés : 7,9 %
  • Acides gras poly-insaturés : 28,6 % dont l’acide linolénique (oméga-3) à 9,2 % et l’acide linoléique (oméga-6) à 19,4 %
  • Vitamine E : 32 mg pour 100 g