L’agroforesterie dans notre ferme

 

L’agroforesterie désigne les pratiques associant arbres, cultures et/ou animaux sur une même parcelle agricole, afin de préserver ou restaurer la fertilité du sol et la biodiversité.

Ce système agricole permet d’optimiser la fertilité et l’équilibre du sol, mais aussi l’équilibre écologique et sociétal.

Selon les principes de l’agriculture durable, ce mode de production permet d’assurer la résilience du système. D’une part parce que la diversité des plantes cultivées assure un rendement, notamment en cas d’excès de sécheresse ou de pluviométrie, mais encore en cas de présence de ravageurs. d’autre part la multiplication des niches écologiques assure la présence de plusieurs organismes et permet d’amoindrir le risque de phénomènes de résistance vis à vis des ravageurs ou des maladies.

Le système possède plus d’outils pour se défendre vis à vis des agresseurs.

Sur notre ferme, les plantation annuelles de blé, de colza, de seigle et de chanvre sont alternées par des rangs de jeunes arbres et d’arbustes. Convaincus que chaque projet agroforestier est unique, nous avons organisé les plantations au regard des spécificité du sol, qui est très sableux dans la parcelle concernée (d’où le nom de la parcelle : les Sables ). De plus, afin de nourrir les abeilles et les oiseaux, les plantations ont été choisies de façon à garantir la présence de fleurs, de graines et de fruits le plus longtemps possible dans l’année.

Rémi et Claire ont donc engagé en 2014 les premières plantations et organisé plusieurs chantiers participatifs. Ils ont eu à plusieurs reprises du soutient de la part de leurs familles, amis, et bénévoles engagés dans diverses causes où l’agroécologie avait un grand sens pour eux. Au total, 12 week end organisés, et 120 participants dont certains ont renouvelé plusieurs fois l’expérience.

Le résultat fût la création d’un parcelle de 38 hectares en agroforesterie.